Festival 2017 – 30 septembre – Carillon Miribel

70ème anniversaire de l’inauguration du carillon (50 cloches)

Le samedi 30 septembre 2017 de 09h45 à 18h30 au carillon du Mas Rillier

Avec Audrey DyePatrice & Pascaline LatourAdrien Parret

1640, Montée Neuve, Hameau du Mas Rillier – 01700 Miribel


Programme

A partir de 09h00, inscription au concours « Photo-Peinture » (adultes-enfants, 600 € de lots).

09h45 : Audition de la classe de carillon de la Fédération Musicale de Savoie (Chambéry).

11h00 : Inauguration de la 51ème cloche du carillon en présence de Madame le Maire et des élus, Aubade de l’harmonie de Beynost, Adrien Parret au carillon.

Apéritif offert sur l’esplanade du carillon.

12h00 : Repas avec concert de Handbells (Quatuor Pyrgos) sur réservation auprès de l’Office du Tourisme (04 78 55 61 16).

14h00 : Concert par Audrey Dye, carilloniste de Wavre (Belgique) et professeur de carillon à l’Académie de la même ville.

14h30 : Danse contemporaine improvisée au son du carillon (Audrey Dye, Jérôme Boutié, Patrice Latour, Adrien Parret) alternée avec un groupe de Slam.

16h00 : Concert de carillon à 4 mains par Patrice Latour et Pascaline Latour (carillonistes à Rouen).

16h30 : Conte animé « Notre-Dame-de-Paris ».

17h15 : Concert de clôture à 2 et 4 mains par Audrey Dye, Patrice Latour et Adrien Parret.

18h00 : remise des prix du concours « Photo-Peinture ».

Festival 2017 – 11 octobre – Grand Temple

Widor et la musique religieuse

Le mercredi 11 octobre 2017 à 20h30 au Grand Temple

Choeur imagÔ, Ensemble vocal de Bourgogne
Manuel Simonnet (direction)
Thibaut Duret (orgue)

3, quai Victor Augagneur – 69003 Lyon


Choeur de chambre IMAGÔ

Né en septembre 2008 au sein de l’association al Coda, le chœur de chambre imagÔ est un ensemble vocal mixte, constitué d’une quinzaine de chanteurs amateurs de très bon niveau, recrutés spécifiquement pour leurs qualités vocales.

Chaque projet regroupe, sur une courte période, une dizaine de répétitions conduites par Manuel Simonnet, et des cours de chant individuels assurés par Thibaut Casters et Delphine Terrier, donnant ainsi l’opportunité aux chanteurs de poursuivre leur développement musical. Les concerts sont l’aboutissement de ce travail et permettent aux choristes de rencontrer le public.

Le chœur de chambre imagÔ produit une dizaine de concerts par saison, principalement sur Lyon et la Région. Oeuvres a cappella ou pour chœur et ensemble instrumental, le répertoire abordé est vaste et couvre toutes les périodes, de la musique médiévale à la création contemporaine. Une des prérogatives de ce chœur de chambre, aux objectifs qualitatifs avoués, est de promouvoir la musique sous diverses formes cherchant ainsi à transformer le cadre habituel du concert en une ouverture à d’autres possibilités. Le vote du public dans une interactivité didactique, des projections photographiques en « illustration » de musiques modernes et contemporaines, des concerts où le chef de chœur disparait au profit de recherche d’authenticité musicologique, de véritables parties de solistes et un soutien à d’autres chœurs amateurs, tels sont des exemples d’actions du chœur de chambre imagÔ.

Ensemble Vocal de Bourgogne

Fondé par Bernard Tétu en 1971 et dirigé successivement par Jacques Echivard, Etienne Meyer et actuellement par Manuel Simonnet, l’ensemble vocal de Bourgogne, dit EVB, est constitué d’un cinquantaine de chanteurs issus essentiellement de Chalon et Dijon.

Depuis toujours l’’E.V.B a exploré diverses formes d’expression artistique : concerts avec orchestre ou a capella (des œuvres majeures consacrées Grande Messe en ut de Mozart, Requiemde Fauré, etc) à l’interprétation de deux cantates d’Ivan Markovitch,) mais aussi théâtre musical (création en 1984 des Veillées de Sienne (Musset-Vecchi) et de La Nuit des Rois(Shakespeare-Purcell ), ou des ciné-concerts : Le Fantôme de l’Opéra de Rupert Julian et Fantômas contre Fantômas, de Louis Feuillade, créés par Etienne Meyer. Notons aussi sa participation en Janvier 2009 à la création du spectacle musical de Roland Auzet, Katarakt, à l’Espace des Arts de Chalon.

En 2009, un nouveau chef arrive. C’est une autre manière de diriger, mais l’E.V.B continue à aborder un répertoire varié, de la musique baroque à une expression musicale très contemporaine (avec la création en première mondiale des Laudes de Christian Dachez, fort applaudies du public.) Ces concerts sont toujours donnés plusieurs fois, en Bourgogne (Autun, Chalon, Beaune, Dijon, Cluny, Tournus…).

Plusieurs programmes ont donné l’occasion de collaborations avec d’autres ensembles vocaux (un chœur allemand, le chœur de chambre ImagÔ, l’Ensemble Choral Chalonnais…) et avec des solistes et instrumentistes professionnels.

Manuel SIMONNET

De la faculté de musique de Poitiers au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon, le chemin parcouru par Manuel Simonnet témoigne de sa passion pour la musique et la direction.

Ses quatre années d’études au CNSMD sont riches d’expériences et de découvertes. Il étudie auprès de nombreux chefs de chœur et d’orchestre (Bernard Tétu, Nicole Corti, Valérie Fayet, Patrick Davin, Pascal Verrot, Petr Csaba…).

Manuel Simonnet obtient en juin 2007 son diplôme de fin d’études du CNSMD avec mention très bien à l’unanimité et les félicitations du jury.

En octobre 2007, il devient le directeur artistique de l’association lyonnaise al CODA, le chef du chœur de chambre imagÔ et de l’ensemble vocal masculin professionnel Ôm. En 2013, il crée et dirige polygÔne, ensemble de solistes professionnels.

Il assure en parallèle depuis 2011 la direction artistique de l’Ensemble Vocal de l’Abbaye aux Dames (ensemble semi-professionnel, 17) et depuis 2009 celle de l’Ensemble Vocal de Bourgogne (71/21).

Il est également invité à diriger de nombreux ensembles vocaux et instrumentaux dont l’Ensemble Vocal de l’Abbaye Royale de Celles sur Belle (ensemble semi-professionnel, 79), le Chœur Mixte Universitaire de Lyon (69), la Schola Witkowski (69), Mensa Sonora (orchestre baroque professionnel, 79) et l’ensemble instrumental baroque Unisoni (69).

Manuel Simonnet enseigne au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rennes comme Professeur de direction de chœur.

Thibaut DURET

Né en 1984, Thibaut Duret a travaillé l’orgue tout d’abord auprès de Pierre Perdigon et Yves Lafargue au conservatoire de Grenoble, où il obtient un DEM d’orgue.

Il intègre ensuite la classe d’orgue de François-Henri Houbart au conservatoire de Rueil-Malmaison et y obtient un prix d’excellence, ainsi qu’un prix de perfectionnement à l’unanimité.

Il poursuit sa formation auprès de François Espinasse et Liesbeth Schlumberger au Conservatoire National Supérieur de Musique et danse de Lyon, où il est admis à l’unanimité, et termine sa formation par l’obtention de plusieurs diplômes : DNSPM, Master d’orgue mention très bien, Master pédagogique et CA d’orgue en 2014.

Thibaut Duret a également travaillé l’écriture musicale avec Franck Vaudray, ainsi que l’improvisation au Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Lyon avec Loïc Mallié, Gabriel Marghieri et Franck Vaudray.

Nommé titulaire du grand orgue de la Cathédrale de Chambéry en 2009, il enseigne l’orgue au Conservatoire de Bourgoin Jallieu entre 2011 à 2014. Il est depuis Septembre 2014 professeur d’orgue au CRR d’Annecy Pays de Savoie.

Thibaut Duret s’est produit à travers la France : Paris (Notre Dame, La Madeleine), Lyon (Primatiale St Jean, Fourvière, St François), Auch, Annecy, Chambéry, Cunault, Dôle, Dijon, Evian, Grenoble, Langres, Le Gd Bornand, Limoges, Quimper, St Antoine l’Abbaye, St Etienne, St Malot, Nanterre, Rueil Malmaison,Sollies-Toucat, Le Touquet, Valence, Egalement en Allemagne, en Guyane, en Suisse, au Luxembourg. Ainsi que dans plusieurs festivals : Annecy Classic Festival, Bach St Donat, Bach en Combrailles, Bel Air clavier Festival (Chambéry)…

Programme

  • Charles-Marie Widor (1844 – 1937)
    • Messe pour chœur et orgue op.36
  • Louis Vierne (1870 – 1937) :
    • Messe Solennelle en ut# mineur op.16
    • Symphonie III
      • I Allegro maestoso
      • II Cantilène
      • V Final

Festival 2017 – 08 octobre – Saint-François-de-Sales

Widor et l’orgue Cavaillé-Coll

  • Retransmission sur grand écran

Le dimanche 08 octobre 2017 à 17h30 à l’église Saint-François-de-Sales

11, rue Auguste Comte – 69002 Lyon

Avec Ben Van OOSTEN (orgue)

Téléchargez le livret de programme


Biographie

Ben van Oosten est né à La Haye, Pays-Bas, en 1955. Il a étudié l’orgue et le piano au «Sweelinck Conservatorium» à Amsterdam. Ensuite il continua ses études musicales à Paris. Depuis 1970, de nombreuses et très acclamées tournées ont conduit Ben van Oosten dans les plus prestigieux centres d’orgue internationaux, où il s’est distingué comme l’un des plus remarquables virtuoses de notre temps.

Sur le label MD&G il a enregistré les huit sonates d’Alexandre Guilmant et l’intégrale des oeuvres pour orgue de Louis Vierne, Charles-Marie Widor, Camille Saint-Saëns et Marcel Dupré, ce qui lui a valu d’obtenir plusieurs prix de disques internationaux (Prix de la Critique allemande, Echo Klassik, Choc de la Musique, Diapason d’Or, e.a.).

Ben van Oosten est l’auteur d’une biographie remarquable sur Charles-Marie Widor. Il est titulaire du grand orgue de la «Grote Kerk» à La Haye et professeur d’orgue au Conservatoire de Rotterdam.

Pour son grand mérite en tant que serviteur de la musique d’orgue française Ben van Oosten a été décoré trois fois par la Société Académique Arts, Sciences, Lettres à Paris. Le gouvernement français lui a accordé le grade de Chevalier (1998) et d’Officier (2011) dans l’Ordre des Arts et des Lettres et en 2010, la Reine Beatrix des Pays-Bas l’a nommé Chevalier de l’Ordre du Lion néerlandais.


Programme

  • Louis Vierne (1870 – 1937)
    • Extraits des “24 Pièces de Fantaisie”:
      • Cathédrales (op. 55/3)
      • Impromptu (op. 54/2)
      • Carillon de Westminster (op. 54/6)
      • Clair de lune (op. 53/5)
  • Charles-Marie Widor (1844 – 1937)
    • Septième Symphonie en la mineur, op. 42/3 (1887)
      • Moderato
      • Choral
      • Andante
      • Allegro ma non troppo
      • Lento
      • Finale

Festival 2017 – 22 octobre – Saint-Bonaventure

Venise, Florence, Rome

Le dimanche 22 octobre 2017 à 17h00 au Sanctuaire Saint-Bonaventure

7, Place des Cordeliers – 69002 Lyon

Avec Gabriel Marghieri (organiste titulaire) & la Schola Lugdunensis


Gabriel Marghieri

est organiste titulaire de la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre à Paris, ainsi que du Sanctuaire Saint-Bonaventure de Lyon.
(Voici quelques années, il a parallèlement été nommé à la cathédrale de Lyon, au poste d’un nouveau grand-orgue encore à construire.)

Après ses études à Monaco (Henri Carol), Nice (René Saorgin), Rueil-Malmaison (Marie-Claire Alain), Paris (Michel Chapuis) et Lyon (Loïc Mallié), après les Prix d’orgue, improvisation, analyse et harmonie des CNSM, il a remporté les Grands Prix internationaux de Bordeaux et Saint-Albans (G.B.) pour l’interprétation à l’orgue, de Chartres pour l’improvisation, et de Finhaut (Suisse) pour la composition.

Concerts dans tous les pays d’Europe, Russie, Canada, Japon… retransmissions par radios ou télévisions. Collaboration avec des comédiens (Michaël Lonsdale, Francis Perrin, Michel Le Royer…) ; « cours de maître », jurys internationaux, conférences et articles réguliers (entre autres pour la revue Préludes) sur les sujets les plus divers en lien avec la musique et la culture en général.

Après avoir enseigné entre autres au Conservatoire National Supérieur de Paris, G. Marghieri est actuellement professeur d’improvisation et d’analyse dans l’établissement équivalent à Lyon, et donne également des cours au sein du Diocèse de cette ville.

Compositeur, il a écrit des œuvres pour orgue, piano, chœurs ou diverses formations originales. Arbres pour piano (Éditions Billaudot), 7 croquis alpestres pour orgue (Éditions Rubin)… Créations à Paris, Lyon, Londres, Sarrebruck, Stuttgart…
On peut trouver une entrée à son nom dans le Guide de la musique d’orgue (Fayard.)

Disques consacrés à Franz Liszt (Harmonia Mundi – Radio France), Henri Carol (Solstice) ou à ses propres compositions (Par-dessus l’abîme, oratorio dirigé par Nicole Corti, Gallo).


Programme

  • Girolamo Frescobaldi : Toccata prima (Libro II)
  • Francisco Guerrero : Alma redemptoris mater
  • Franz Liszt : Marche funèbre
  • Giovanni Perluigi da Palestrina : Sicut servus
  • Tomas Luis de Victoria : Ne timeas Maria
  • Franz Liszt : Aux cyprès de la Villa d’Este (Années de Pèlerinage)
  • Tomas Luis de Victoria : O quam gloriosum
  • Franz Liszt : Cloches du soir
  • Tomas Luis de Victoria : Missa O quam gloriosam
    • Kyrie
    • Improvisation
    • Sanctus
    • Improvisation
    • Agnus Dei
    • Improvisation

Festival 2017 – 17 octobre – Villefranche

“Dans le style de…”

Le mardi 17 octobre 2017 à 20h00 à la Collégiale Notre-Dame-des-Maris (Villefranche-sur-Saône)

719, rue nationale – 69400 Villefranche-sur-Saône

Avec Virgile Monin


Biographie

Né en Bretagne en 1987, Virgile Monin a effectué ses études aux conservatoires de Nantes (classe d’orgue de Michel Bourcier) et de Saint-Maur-des-Fossés (classe d’improvisation de Pierre Pincemaille). Il a par ailleurs bénéficié des conseils de Jean Guillou et de Henri-Franck Beaupérin, et a suivi le cursus d’écriture du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Lauréat du concours international d’orgue de Toulouse, il a remporté le premier prix des concours de Biarritz et de Luxembourg, de même que le Grand Prix d’Orgue Jean-Louis Florentz de l’Académie des Beaux-Arts, Institut de France.

Virgile Monin est l’interprète d’un répertoire varié, privilégiant l’orgue symphonique, et est l’auteur de plusieurs transcriptions pour son instrument, notamment des Danses symphoniques de Sergueï Rachmaninov et de l’ouverture Les Hébrides de Felix Mendelssohn.

En 2015, il a enregistré pour le label Fy/Solstice l’intégrale de l’oeuvre pour orgue de Henri Mulet, sur l’orgue historique Puget (1888) de l’église Notre-Dame la Dalbade à Toulouse.

Il se produit régulièrement en récital, en France et à l’étranger.


Programme

Extraits des Dreiunddreissig Portraits op. 101 (1913/23) de Sigfrid Karg-Elert (1877-1933), pour harmonium d’art, adaptés pour orgue par Virgile Monin

  • N°5 Ein Siegesgesang Israels (alla Händel)
  • N°4 Chanson galante (alla Couperin)
  • N°8 Rondo (alla Haydn)
  • N°2 Vilanella (alla Orlando di Lasso)
  • N°9 Fantasia (alla Mozart)3. Noces à Algers (alla Rameau)
  • N°14 Impromptu interrompu (alla Chopin)
  • N°25 Am Hardanger Fjord (alla Grieg)
  • N°23 Sérénade mélancolique (alla Tschaikowsky)
  • N°18 Vorspiel zu einem Drama (alla Wagner)
  • N°19 Duetto d’amore (alla Verdi)
  • N°31 Poem esaltato (alla Scrjabin)
  • N°20 Frauengunst (alla J. Strauss)

Festival 2017 – 13 octobre – Immaculée-Conception Caluire

Bach – Airs de cantates

Le vendredi 13 octobre 2017 à 20h30 à l’église de l’Immaculée-Conception (Caluire-et-Cuire)

Place de l’Eglise – 69300 Caluire-et-Cuire

Avec l’Ensemble Fiori Harmonici & Benoît Chrétien (orgue et direction)


Fiori Harmonici

L’Ensemble Fiori Harmonici est un ensemble de musique ancienne basé à Lyon créé en 2013 par Benoît Chrétien, organiste et claveciniste. Cet ensemble a pour vocation de développer auprès d’un large public la musique baroque et plus précisément la musique germanique du XVIIème siècle représentée par les grandes figures musicales que sont Heinrich Schütz et Dietrich Buxtehude. L’ensemble est à géométrie variable suivant les projets et ses membres, chanteurs et instrumentistes sont issus des conservatoires supérieurs (CNSMD de Lyon, HEM de Genève, CMBV).

Benoît Chrétien

Né en 1985, Benoît Chrétien est organiste et continuiste.

Il a construit son parcours sur l’ouverture et la curiosité de l’apprentissage artistique. Après avoir débuté la flûte à bec et l’orgue en école de musique, il intègre le Conservatoire à Rayonnement Régional de Poitiers dans ces instruments et étudie avec Claire Michon et Dominique Ferran. Il pratiquera également au sein de ce conservatoire la formation musicale, l’écriture, le clavecin, la basse continue et la musique de chambre. Il y obtiendra 4 prix en flûte à bec, orgue, écriture et formation musicale. A côté de cette formation, Benoît étudie pendant 3 ans la danse Renaissance au Conservatoire de Tours, la direction d’orchestre au Conservatoire d’Evry et obtient une licence de musicologie à l’Université de Poitiers.

Soucieux de transmettre ses savoirs-faire, il obtient en 2010 le Diplôme d’Etat de formation musicale après 2 ans d’études au CESMD de Poitiers. C’est cette même année qu’il intègre le CNSM de Lyon dans la classe de basse continue d’Yves Rechsteiner. En 2015, il obtient le master de basse continue du CNSM de Lyon.

En 2013, il crée l’Ensemble Fiori Harmonici, ensemble de musique ancienne spécialisé dans la musique allemande du XVIIème siècle. Dans le cadre de son activité d’organiste liturgique, il est nommé titulaire adjoint sur l’orgue de l’église Saint-Louis de la Guillotière en 2015. Il accompagne également la liturgie à l’église de l’Immaculée-Conception, à la Primatiale Saint-Jean ainsi qu’à la Basilique de Fourvière.


Programme

  • Prélude et fugue en do Majeur BWV 531
  • Air de la cantate BWV 36 : « Auch mit gedämpften, schwachen Stimmen »
  • Air de la cantate BWV 107 : « Wenn auch gleich aus der Höllen »
  • Duetto de la cantate 110 : « Ehre sei Gott in der Hohe »
  • Sonate en trio BWV 529 en do M
  • Air de cantate BWV 51 : « Höchster, mache deine Güte »
  • Air de cantate BWV 206: « Jede Woge meiner Wellen »
  • Duetto de la cantate BWV 145 « Ich lebe, mein herze, zu deinem Ergötzen »

Festival 2017 – 01 octobre – Saint-Louis

Modernités et traditions d’aujourd’hui

Le dimanche 1er octobre 2017 à 17h30 à l’église Saint-Louis-de-la-Guillotière

1, rue de la Madeleine – 69007 Lyon

Avec Lise Meyer (chant) & Fabre Guin (orgue)


Programme

Sergueï Rachmaninov (1873-1943)

Prélude en Ut dièze mineur
Trois mélodies : Op. 21 n° 4, Op. 21 n°7, Op. 4 n°4
Prélude en Sol mineur n°5

Gabriel Fauré (1845-1924)

Deux mélodies : En prière, Nell

Claude Debussy (1862-1918)

Le Faune (poème de Paul Verlaine)

Maurice Ravel (1875-1937)

Deux mélodies : Nicolette, Là-bas vers l’église

Charles-Marie Widor (1844-1937)

Finale de la Symphonie pour orgue n°8

Olivier Messiaen (1908-1992)

Vocalise

Karol Beffa (né en 1973)

Croix

Thierry Escaich (né en 1965)

Une vie (poème de Victor Hugo)

Igor Stravinsky (1882-1971)

Aria, extrait de l’opéra Rossignol

Festival 2017 – 03 octobre – Fourvière

L’Orgue de Fourvière : une mosaïque sonore

  • Retransmission sur grand écran

Le mardi 03 octobre 2017 à 20h00 à la Basilique Notre-Dame de Fourvière

Place de Fourvière – 69005 Lyon

Par Yves Lafargue (organiste titulaire)


Biographie

Né en 1969, Yves Lafargue étudie l’orgue auprès de Georges Lartigau, d’Aude Heurtematte, puis dans la classe de Jean Boyer et Liesbeth Schlumberger au Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon, où il reçoit son diplôme national d’études supérieures musicales en 1998. Il complète sa formation notamment par l’étude de l’analyse musicale (classe de Naji Hakim au Conservatoire à rayonnement régional de Boulogne-Billancourt), de l’écriture (premiers prix dans les classes d’harmonie de Jean-Claude Raynaud et de contrepoint de Jean-Claude Henry au CNSMD de Paris) et de la pédagogie (formation au certificat d’aptitude à la fonction de professeur du CNSMD de Lyon).

En 2000, il occupe selon une formule originale de résidence d’artiste le poste de titulaire du grand-orgue de la salle de concerts de Sapporo au Japon. De retour en France, il anime successivement les classes d’orgue des conservatoires de Mâcon, Le Puy-en-Velay, Grenoble, et devient organiste titulaire de la cathédrale du Puy. Il est aujourd’hui professeur d’orgue au CRR de Lyon et organiste titulaire de la basilique Notre-Dame-de-Fourvière. Il partage ainsi ses activités musicales entre l’enseignement, l’accompagnement liturgique et les concerts, en soliste ou en collaboration avec des ensembles vocaux et instrumentaux : Spirito, Orchestre national de Lyon, Orchestre de Mâcon…

Yves Lafargue se consacre aussi à la composition de pièces d’orgue (éditions Delatour et Chanteloup-Musique) et de musique liturgique (messes, aux éditions Voix Nouvelles ; Psautier de Fourvière, aux éditions Artège – Le Sénevé).


Programme

  • César Franck (1822-1890) : Deuxième Choral
  • Henri Mulet (1878-1967) : Rosace (Esquisses byzantines)
  • Eugène Gigout (1844-1925) : Toccata (Dix pièces)
  • Charles-Marie Widor (1844-1937) : Symphonie n°6