Festival 2017 – 07 octobre – Librairie Ancienne

Un salon au temps de Widor

Deux représentations le samedi 07 octobre 2017 à 11h00 et à 16h00 à la Librairie Musicale Ancienne – Dominique Couëffé

25, quai de Bondy – 69005 Lyon

Par le Duo Mirabilis :

  • Octavian Saunier (harmonium)
  • Dimitri Papadopoulos (piano)

Téléchargez le livret de programme


Duo Mirabilis

Parmi les formations instrumentales peu courantes qui existent dans le monde de la musique, il en est une qui se distingue, celle du mariage entre un piano et un orgue. Formation originale s’il en est, le duo Mirabilis propose d’élargir un répertoire pour piano et orgue assez peu fourni et de faire sien un répertoire symphonique déjà existant par la réalisation de transcriptions, l’orgue et le piano permettant d’évoquer avec la force et la poésie nécessaires toutes les couleurs d’un orchestre.

Tel un Tuba Mirabilis, ce duo, né avant tout d’une amitié entre deux jeunes musiciens, Dimitri Papadopoulos (piano) et Octavian Saunier (orgue), souhaite porter loin l’écho musical d’une telle formation en encourageant la création d’œuvres contemporaines pour piano et orgue, en parallèle aux travaux de transcriptions en cours et à venir, laissant le champ des possibilités musicales ouvert à l’infini.

Le duo s’est produit au sein de festivals prestigieux ( Toulouse les Orgues, Autant en emporte les Orgues, cathédrale de Limoges, auditorium de Lyon, plusieurs villes d’Allemagne, …) et son répertoire ne cesse de s’élargir (Bach, Liszt, Widor, Enesco, Prokofiev, Saint-Saëns, Franck, Escaich, Moussorgsky …)

Dimitri Papadopoulos

Né en 1985 à Princeton (USA), Dimitri Papadopoulos commence ses études de piano en France à l’âge de 7 ans. Il est diplômé du CNSMD de Lyon (1er prix mention très bien à l’unanimité et avec les félicitations du jury, classe de Edson Elias) et de la Folkwang-Universität der Kunste d’Essen (Master of Professionnal Performance, classe de Arnulf von Arnim).

Vainqueur de nombreux concours internationaux en France (1ers prix à l’unanimité aux concours de Vulaines-sur-Seine, Saint-Nom-la-Bretèche, Lagny-sur-Marne,…), il a su également s’imposer à l’étranger (5e prix à Senigallia, 2e prix à l’Incontro Internazionale Giovanni Pianisti Roma, 2e prix à l’Incontro Internazionale Giovanni Pianisti Figline Valdarno, 1st Steinway-Förderpreis Düsseldorf 2010, 3e prix au concours Max Reger 2011 à Karlsruhe).

En 2002 il a reçu à Karlsruhe le prix du forum Européen des Cultures, prix qui récompense un jeune artiste étudiant en Europe.
Régulièrement invité à suivre des master classes (notamment à l’Académie musicale de Villecroze dont il a été boursier), Dimitri Papadopoulos a pu bénéficier de conseils de grands maîtres tels Dominique Merlet, Alicia de Larrocha, Charles Rosen, Sergei Maltzev, Stéphane Blet, Krystian Zimerman.

Récemment, il a reçu le soutien de la Société Générale à travers la fondation Mécénat Musical Société Générale, ainsi que le soutien de la DAAD (Deutscher Akademischer Austausch Dienst).

Il se produit régulièrement en récital, en musique de chambre, ainsi qu’en soliste avec orchestre, dans de nombreux pays (France, Allemagne, Suisse, Danemark, Italie, Grèce, Thaïlande) et au sein de prestigieux festivals tels le Klavierfestival Ruhr, le festival de musique de Strasbourg, le festival jeunes talents à Paris, le festival de musique contemporaine Musica (Strasbourg), le festival de musique de Menton, Salle Poirel (Nancy), l’Auditorium de Lyon, le festival de l’Epau, le festival international de piano Musique à la cour à Solliès-Pont, le festival Pontino de Latina (Italie), le festival de musique d’Héraklion (Crète), Young Talents Athens, le festival d’été d’Anversa (Italie), le Chamber Music Festival of Thy (Danemark), Murten Classics (Suisse), …

Membre fondateur de l’association Musique et Patrimoine Vivants (MuPaVi),il est directeur artistique d’un « week-end de musique de chambre » à Saint-Jean de Côle (Dordogne). Dimitri Papadopoulos a récemment été l’invité des ondes de France musique, dans les émissions de Gaëlle le Gallic (générations jeunes talents) et de Frédéric Lodéon (Plaisirs d’amour).
Il s’est également produit sur les ondes Allemandes (SWR).

Il a enregistré deux disques en duo avec sa soeur Marie-Claudine:
Un disque Schubert, Ravel, Dinescu, Gerschwin enregistré par le Bayerischer Rundfunk (Oehms Classics), et l’intégrale des sonates de Haydn pour piano et violon (les belles écouteuses). Un troisième disque de l’intégrale des sonates de Beethoven pour violoncelle et piano, avec le violoncelliste Alexandre Vay a été financé et produit par le CNSMD de Lyon.

A côté de la musique, il est très intéressé par les sciences, et avant de se consacrer entièrement et définitivement au piano, il a suivi les classes préparatoires aux grandes écoles (Math sup./ Math spé.), et est titulaire d’une licence de mathématiques.

Passionné par la transmission de son art, Dimitri Papadopoulos est titulaire du Certificat d’Aptitude de piano et d’un master de pédagogie. Il est professeur au Conservatoire de Musique de Genève.

Octavian Saunier

Octavian Saunier découvre la musique à l’âge de 5 ans et débute par le piano. Ses études d’orgue lui ont donné l’occasion de se former auprès de personnalités telles que Didier Ledoux, Michel Bouvard, François Espinasse et Liesbeth Schlumberger. Sa formation d’organiste sera couronnée en 2013 par l’obtention d’un Master d’interprétation mention TB au CNSMD de Lyon.

Régulièrement invité à l’Auditorium Maurice Ravel de Lyon en soliste, en musique de chambre avec les solistes de l’O.N.L, en duo piano & orgue, avec choeur ou enfin pour tenir les parties d’orgue au sein de l’Orchestre National de Lyon, sous la direction notamment de Leonard Slatkin, il a aussi été invité par l’opéra de Lyon pour participer à la création mondiale de l’opéra Claude de Thierry Escaich.

En Juillet 2013 il est nommé, par concours, organiste titulaire du grand orgue Kern de St Pothin à Lyon, succédant ainsi à Loïc Mallié. Depuis 2016 il est co-titulaire du Grand Orgue Michel Jurine de Saint-Didier au Mont d’Or.

Octavian Saunier a été pendant une année le 16ème organiste titulaire en résidence au Concert Hall « Kitara » de la ville de Sapporo (Japon). Dans le cadre de cette résidence il a été invité à enregistrer un CD et à se produire en soliste, avec choeurs ou encore avec orchestre dans les salles les plus prestigieuses (Suntory Hall de Tokyo, Metropolitan Art Theater de Tokyo, Concert Hall de Kyoto et International Christian University de Tokyo).

Passionné par l’enseignement, Octavian saunier est actuellement professeur d’orgue au conservatoire de Roanne.

Soucieux de diversifier ses pratiques, il se passionne pour la transcription et créé en 2011 le duo Mirabilis aux côtés du jeune pianiste Dimitri Papadopoulos. Ce duo piano & orgue (ou piano & harmonium) est invité à jouer, entre autre, au festival Toulouse les orgues, à l’auditorium de Lyon, aux heures musicales de Fayl-Billot (52) et de Mazamet (81). Leur répertoire se constitue essentiellement de transcriptions de poèmes symphoniques (Liszt, Moussorgsky), mais aussi d’oeuvres plus singulières comme Pierre et le loup de Prokofiev ou la 1ère Rhapsodie roumaine d’Enescu, et d’oeuvres originales d’Escaich (Choral Dreams), Franck, Widor et Saint-Saëns.

Enfin Octavian Saunier est accompagnateur et chef de choeur assistant des choeurs mixtes des universités catholiques de Lyon et de la Primatiale St Jean de Lyon. Avec ce dernier, sous la conduite de Jean-François Duchamp, il s’est produit, lors d’une tournée, à Turin, Assise et à la Basilique St Pierre de Rome au Vatican.


Programme

  • Charles-Marie Widor
    • 5 extraits des 6 duos pour piano et harmonium, Opus 6
      • N°1 – Humoresque
      • N°2 – Allegro cantabile
      • N°4 – Nocturne
      • N°5 – Sérénade
      • N°6 – Variations
  • Camille Saint-Saëns
    • 4 extraits des 6 duos pour piano et harmonium, Opus 8
      • N°2 – Cavatine
      • N°3 – Choral
      • N°5 – Scherzo
      • N°6 – Finale
  • César Franck
    • Prélude, Fugue et Variation